- Une ambassadrice UNSS en OR -

Pour nous dire au revoir, elle a écrit une chanson !

Notre ambassadrice, Marlène, s'envole vers Haïti début mars pour une mission humanitaire de 6 mois !

 

Retrouvez l'interview exclusive pour les jeunes de l'UNSS de Marlène CIESLIK, ambassadrice UNSS de l'activité Savate Boxe Française en cliquant ici

 

Pour la suivre pendant son voyage il suffit de cliquer ici


Merci à Marlène CIESLIK de s'être prêtée au jeu de l'interview pour les jeunes boxeurs parisiens de l'UNSS

 

Si tu devais te décrire en quelques mots ?

Je suis curieuse, optimiste et je vais toujours de l'avant!

 

 

Comment as-tu découvert la savate boxe française ?

A dix-huit ans j'ai décroché ma ceinture noire de karaté et je suis entrée en fac de droit. J'avais envie de commencer un autre sport de combat avec des déplacements différents et une palette d'armes plus large. J'ai vu que l'université (le SUAPS) proposait des cours de savate boxe française. J'ai pris un cours d'essai et ce fut un coup de foudre sportif!

 

 

Peux-tu revenir sur ton parcours sportif ... en or ?

Avant les médailles il y a beaucoup d'entraînements et quelques défaites! Mais au fond de moi je me disais que c'était possible et qu'il fallait que je me donne les moyens de réussir! J'ai gagné mon premier titre en 2008 : championne de France universitaire. Puis j'ai été deux fois championne de France fédérale (2012-2013) et enfin, Saint Graal, j'ai obtenu les titres de championne de monde (2012) et d'Europe (2013). J'ai arrêté la compétition sur une victoire aux World Combat Games en 2013 à Saint-Pétersbourg.

 

 

Quel est ton meilleur souvenir en boxe française ?

Il y a tellement de sensations sur chaque compétition... la question est difficile! Mais le titre de championne du monde était incroyable! Nous étions en Bulgarie. C'était mon premier titre international, ma famille était présente, mes entraîneurs aussi et, première dans l'histoire de la boxe française, quatre filles du même club sont devenues championne du monde ce soir-là... J'étais donc championne avec mes trois partenaires de club! C'était incroyable. Je pense que c'est mon meilleur souvenir parce qu'il était collectif et que l'émotion n'en était que plus intense.

 

 

Qu'est ce qui t'as permis de performer à la fois au niveau sportif, mais aussi au niveau professionnel ?

La réussite et un savant mélange de plusieurs ingrédients! Le premier se résume dans la volonté, l'envie et le travail. Le deuxième c'est l'entourage (coach, partenaires d’entraînements, famille, amis). Le troisième c'est la chance. Pour ma part j'ai eu des supérieurs hiérarchiques qui ont eu confiance en moi et qui m'ont laissé mener de front ma carrière professionnelle et ma carrière sportive.

 

Quel (s) conseil (s) donnerais-tu aux jeunes UNSS qui démarrent l'activité ? 

Je leur dirai d'abord BRAVO pour leur choix ;) ! La boxe française leur apportera physiquement certes, mais aussi beaucoup en dehors des entraînements, dans leur vie en général.  

D'abord prenez du plaisir et approfondissez ce sport très riche. Et si un jour vous rêvez de médailles...  dites-vous que vous en êtes capable et visez la lune!

 

 Article sur le site UNSS National : en cliquant ici